Agenda

Du 31 mars au 28 avril, à la Maison rurale (Concert Luc Martin, OsterputzPâques,...) - Kutzenhausen

Du 31 mars au 28 avril, à la Maison rurale de Kutzenhausen : ** Dimanche 31 MARS (à partir de 14h)  : Tout au long de l’après-midi : traditionnel Osterputz. Avec les beaux jours, c’est le moment de rafraîchir la maison et son intérieur. A 15h : visite guidée sur les coutumes pascales et les traditions printanières. A 16h: Luc Martin revient avec sa guitare, et, accompagné de ses amis Jean-Yves Ragot à la guitare et Annemarie Wolff à la contrebasse, pour chanter ses chansons, anciennes et nouvelles. Florilège de textes poétiques, humour et sensibilité, réserve et convivialité, mis en musique par Annemarie Wolff.  Les chansons anciennes sont tirées de son CD Faubourg de pierre (2013) et les nouvelles d’un CD en préparation : Présent d’amour. Bien qu’ils soient écrits à la première personne, ses textes ne sont pas un journal intime, mais une méditation sur la vie qui passe, les gens que l’on croise, la solitude et la mort. L’amour aussi. Vous pouvez découvrir le chanteur sur son site :   lucmartin.sitew.fr/ ** Jusqu’au lundi 22 avril, découvrez l’exposition"L’œuf, de la poule ou du lièvre ?". Symbole de vie, de fécondité, de renouveau, l’œuf fascine et interroge : poules et lièvres se donnent rendez-vous dans un décor printanier. Cette exposition présente poules et lapins de décoration, d’autres déclinés en moules de Soufflenheim ou en moules à chocolat ainsi que toute une collection d’œufs traditionnels d’Alsace… et du monde entier.   ** Tout au long du mois d’avril, des animations vous sont également proposées : Dimanche 7 avril de 14h à 18h : Petit marché de Pâques. Œufs peints ou modelés, brodés ou décorés, en frivolité ou au canivet. Animations pascales avec ateliers participatifs pour adultes et enfants. Dimanche 14 avril à 16h : Conférence de Jean-Laurent Vonau, historien, consacrée aux fêtes et traditions pascales en Alsace. Dimanche 21 avril de 14h à 18h : à la découverte des nids de Pâques et distribution d’œufs. Lundi 22 avril de 14h à 18h : Après-midi autour de la vannerie, avec démonstrations. Dimanche 28 avril à 14h : Ouverture de l’exposition artistique « Mus’Art ». Les animations enfants, sur inscription : Mercredi 10 avril à 14h30 : Bricolage de Pâques avec décoration d’œufs à la cire d’abeille et teinture à la pelure d’oignons, présentation de l’exposition de Pâques « L’œuf, de la poule ou du lièvre ? » et goûter. Tarif : 8€. Durée : 2h30. Public : enfants de 5 à 12 ans. Les ateliers et stages, tout public, sur inscriptions : Atelier bien-être, samedi 6 avril à 15h: pour prendre soin de soi grâce aux bienfaits de l’argile. Tarif : 12€. Stage de frivolité, samedis 6, 13 et 27 avril: pour apprendre la technique. Sur une durée de 3 jours. Tarif : 60€. Stage de marqueterie, mardi 9 et mercredi 10 avril : pour s’initier à cette technique. Sur une durée de 2 jours. Tarif : 50€. Décoration des œufs de Pâques, mercredi 10 avril en soirée : décoration à la cire, selon la tradition du village d’Allenwiller. Tarif : 10€. ***** Horaires d’ouverture (sauf animation particulière) : mercredis et jeudis de 11h à 17h, samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h. ***** Tarifs (visites + exposition + animations + tablettes) : Plein tarif : 6€ / tarif réduit : 4€. Possibilité d’abonnement annuel ou de Pass famille. Renseignements et programme d’animations sur demande au :  03 88 80 53 00 ou maison.rurale@musees-vosges-nord.org Programme sur : www.maison-rurale.fr
Maison Rurale de l’Outre-Forêt - 1 place de l’église - 67250 KUTZENHAUSEN 

Du 31 mars au 28 avril, à la Maison rurale de Kutzenhausen : ** Dimanche 31 MARS (à partir de 14h)  : Tout au long de l’après-midi : traditionnel Osterputz. Avec les beaux jours, c’est le moment de rafraîchir la maison et son intérieur. A 15h : visite guidée sur les coutumes pascales et les traditions printanières. A 16h: Luc Martin revient avec sa guitare, et, accompagné de ses amis Jean-Yves Ragot à la guitare et Annemarie Wolff à la contrebasse, pour chanter ses chansons, anciennes et nouvelles. Florilège de textes poétiques, humour et sensibilité, réserve et convivialité, mis en musique par Annemarie Wolff.  Les chansons anciennes sont tirées de son CD Faubourg de pierre (2013) et les nouvelles d’un CD en préparation : Présent d’amour. Bien qu’ils soient écrits à la première personne, ses textes ne sont pas un journal intime, mais une méditation sur la vie qui passe, les gens que l’on croise, la solitude et la mort. L’amour aussi. Vous pouvez découvrir le chanteur sur son site :   lucmartin.sitew.fr/ ** Jusqu’au lundi 22 avril, découvrez l’exposition"L’œuf, de la poule ou du lièvre ?". Symbole de vie, de fécondité, de renouveau, l’œuf fascine et interroge : poules et lièvres se donnent rendez-vous dans un décor printanier. Cette exposition présente poules et lapins de décoration, d’autres déclinés en moules de Soufflenheim ou en moules à chocolat ainsi que toute une collection d’œufs traditionnels d’Alsace… et du monde entier.   ** Tout au long du mois d’avril, des animations vous sont également proposées : Dimanche 7 avril de 14h à 18h : Petit marché de Pâques. Œufs peints ou modelés, brodés ou décorés, en frivolité ou au canivet. Animations pascales avec ateliers participatifs pour adultes et enfants. Dimanche 14 avril à 16h : Conférence de Jean-Laurent Vonau, historien, consacrée aux fêtes et traditions pascales en Alsace. Dimanche 21 avril de 14h à 18h : à la découverte des nids de Pâques et distribution d’œufs. Lundi 22 avril de 14h à 18h : Après-midi autour de la vannerie, avec démonstrations. Dimanche 28 avril à 14h : Ouverture de l’exposition artistique « Mus’Art ». Les animations enfants, sur inscription : Mercredi 10 avril à 14h30 : Bricolage de Pâques avec décoration d’œufs à la cire d’abeille et teinture à la pelure d’oignons, présentation de l’exposition de Pâques « L’œuf, de la poule ou du lièvre ? » et goûter. Tarif : 8€. Durée : 2h30. Public : enfants de 5 à 12 ans. Les ateliers et stages, tout public, sur inscriptions : Atelier bien-être, samedi 6 avril à 15h: pour prendre soin de soi grâce aux bienfaits de l’argile. Tarif : 12€. Stage de frivolité, samedis 6, 13 et 27 avril: pour apprendre la technique. Sur une durée de 3 jours. Tarif : 60€. Stage de marqueterie, mardi 9 et mercredi 10 avril : pour s’initier à cette technique. Sur une durée de 2 jours. Tarif : 50€. Décoration des œufs de Pâques, mercredi 10 avril en soirée : décoration à la cire, selon la tradition du village d’Allenwiller. Tarif : 10€. ***** Horaires d’ouverture (sauf animation particulière) : mercredis et jeudis de 11h à 17h, samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h. ***** Tarifs (visites + exposition + animations + tablettes) : Plein tarif : 6€ / tarif réduit : 4€. Possibilité d’abonnement annuel ou de Pass famille. Renseignements et programme d’animations sur demande au :  03 88 80 53 00 ou maison.rurale@musees-vosges-nord.org Programme sur : www.maison-rurale.fr Maison Rurale de l’Outre-Forêt - 1 place de l’église - 67250 KUTZENHAUSEN 
24 avril 2019

Concours photo en lien avec le spectacle "La famille vient en mangeant" - Beinheim

CONCOURS PHOTO : L'association sur les Sentiers du Théâtre organise un concours photo en lien avec le spectacle "La famille vient en mangeant", qui se tiendra le vendredi 24 mai au Logement Intergénérationnel de Beinheim.
Envoyez vos photos autour du thème : la famille à table, la famille à l'ancienne ou la famille s'amuse à sentiers.contact@gmail.com avant le 8 mai.
Puis prenez part au vote du 15 au 23 mai sur la page internet de l'association (www.surlessentiersdutheatre.com) ou sur sa page facebook @SurlesSentiersduTheatre
De nombreux cadeaux à la clef !
Plus d'infos sur www.surlessentiersdutheatre.com
Contact : sentiers.contact@gmail.com / 03 88 72 09 83 / 06 22 19 58 63 ** Vendredi 24 mai, 20h : Représentation du spectacle "La Famille vient en mangeant", à la salle des Lilas à Beinheim (Logement intergénérationnel) . SPECTACLE GRATUIT.  

CONCOURS PHOTO : L'association sur les Sentiers du Théâtre organise un concours photo en lien avec le spectacle "La famille vient en mangeant", qui se tiendra le vendredi 24 mai au Logement Intergénérationnel de Beinheim. Envoyez vos photos autour du thème : la famille à table, la famille à l'ancienne ou la famille s'amuse à sentiers.contact@gmail.com avant le 8 mai. Puis prenez part au vote du 15 au 23 mai sur la page internet de l'association (www.surlessentiersdutheatre.com) ou sur sa page facebook @SurlesSentiersduTheatre De nombreux cadeaux à la clef ! Plus d'infos sur www.surlessentiersdutheatre.com Contact : sentiers.contact@gmail.com / 03 88 72 09 83 / 06 22 19 58 63

** Vendredi 24 mai, 20h : Représentation du spectacle "La Famille vient en mangeant", à la salle des Lilas à Beinheim (Logement intergénérationnel) . SPECTACLE GRATUIT.

 

24 avril 2019

3ème Fête des Libraires indépendants de Strasbourg (A.LIR) - Strasbourg

Du 23 au 27 avril : A.LIR (l’Association des Libraires Indépendants du Rhin) vous invite à la 3ème Fête des Libraires indépendants de Strasbourg. Pendant 5 jours, 11 librairies strasbourgeoises vous proposent 14 évènements : des rencontres, des lectures, des découvertes et des partages autour de textes et d’auteurs. Le point d’orgue sera la célébration de la San Jordi «Un livre, une rose», et de la Journée internationale du livre et du droit d’auteur, le samedi 27 avril. Participent à l’évènement : La librairie des Bateliers,  Canal BD-Ça va buller, Chapitre 8, Page 50,  les Librairies Ehrengarth, Quai des Brumes, La Parenthèse, la Tache Noire, Oberlin et La Bouquinette.   Retrouvez TOUS LES RENDEZ-VOUS proposés du 23 au 27 avril, sur le site Internet : www.alir.fr   

Du 23 au 27 avril : A.LIR (l’Association des Libraires Indépendants du Rhin) vous invite à la 3ème Fête des Libraires indépendants de Strasbourg. Pendant 5 jours, 11 librairies strasbourgeoises vous proposent 14 évènements : des rencontres, des lectures, des découvertes et des partages autour de textes et d’auteurs. Le point d’orgue sera la célébration de la San Jordi «Un livre, une rose», et de la Journée internationale du livre et du droit d’auteur, le samedi 27 avril. Participent à l’évènement : La librairie des Bateliers,  Canal BD-Ça va buller, Chapitre 8, Page 50,  les Librairies Ehrengarth, Quai des Brumes, La Parenthèse, la Tache Noire, Oberlin et La Bouquinette.   Retrouvez TOUS LES RENDEZ-VOUS proposés du 23 au 27 avril, sur le site Internet : www.alir.fr   
24 avril 2019

LITTERATURE :  Huguette Eichwald publie "L’Héritière" - 7ème tome de "La vallée perdue"

LITTERATURE :  Huguette Eichwald donne vie à "L’Héritière"   En littérature, notons la sortie du 7ème tome de la SAGA "La vallée perdue", publié par la romancière de Dambach, Huguette Eichwald. Dans cet opus, intitulé "L’héritière" , on suit les aventures de l’impitoyable Amélia. Avec, en fil conducteur, toujours ces paysages verdoyants qui ressemblent beaucoup au Schwarzbach, et une pierre aux pouvoirs mystérieux qui traverse les siècles. À nouveau, Huguette Eichwald emporte le lecteur au fil de son imagination.. Le roman "La vallée perdue – L’héritière", de   Huguette Eichwald, est en vente au prix de 20 euros – Vous le trouverez  à l’Intermarché de Reichshoffen, au débit de tabac Klein de Niederbronn-les-Bains et à la Maison de la presse de Haguenau. Ou vous pouvez le commander  au 06 33 03 85 02 (ou par mail : eichwald.huguette@gmail.com) Ce que dit Huguette Eichwald (extrait paru dans les DNA, du 03 avril 2019) :   « Ces histoires auraient pu se dérouler n’importe où » Tout a commencé avec Les Celtes. Au détour d’une balade à cheval, la monture de son mari Roger s’arrête près d’une pierre à cupules. L’événement intrigue l’écrivaine, qui se lance dans des recherches obsessionnelles sur cette civilisation méconnue, où les femmes avaient une place prépondérante. Le succès est au rendez-vous, et le roman en est actuellement à sa 5e réimpression. Les lecteurs attendent la suite, mais Huguette les emmènera au Moyen-Âge dans Le Secret , puis au XIIe et XIIIe siècles dans Le Château , toujours en compagnie de personnages féminins. Après une longue ellipse, Le départ se situe au XIXe  siècle. « À partir de ce roman, on suit l’histoire d’une famille. Une dynastie qui commence avec Victor, obligé de quitter sa campagne pour travailler à l’usine. » Difficile de ne pas voir les similitudes entre l’épopée ouvrière de Victor et l’industrialisation du secteur de Niederbronn. Mais « toute ressemblance […] serait fortuite », la romancière prend la peine de l’écrire. « Les faits historiques sont véridiques, mais les anecdotes sont romancées. Je ne date pas, je ne situe pas précisément. Ces histoires auraient pu se dérouler n’importe où. » La descendante et Le retour poursuivent la saga, avec son lot d’enfant illégitime, de roturiers anoblis… « Des récits qu’on retrouve dans n’importe quelle famille d’industriels de cette époque, n’importe où en France ». Car Huguette Eichwald ne prétend pas raconter l’Histoire, mais des histoires intimes, avec des personnages qui naissent et vivent en elle. Connaître les romans précédents aide à comprendre la protagoniste de L’Héritière , Amélia, femme d’affaires endurcie. « Elle évolue dans le monde de la finance, avec les requins. Un univers que j’ai moi-même connu dans une autre vie », lâche Huguette Eichwald, laconique. Qu’y a-t-il de Huguette dans Amélia ? C’est Roger qui répond : « Son obsession et sa détermination ! » Jamais Amélia n’est confrontée au sexisme qu’on devine dans ce monde. « Parce que moi-même je n’y ai jamais été confrontée. C’est une question de caractère et d’objectifs. Nous sommes toujours là où on veut être, et j’ai toujours su ce que je voulais. En tant que femme, on peut avoir tout ce qu’on veut, parfois même plus. J’ai été élevée comme cela. » La romancière se projette aisément dans un personnage d’homme, comme Victor dans Le Départ. « Dans la vie, je suis l’homme que j’aurais dû être, car mes parents voulaient un garçon. Dans les romans, je suis chaque personnage, je le vis. Même le druide qui sacrifie des bébés dans Les Celtes. » Et le prochain livre suivra les aventures à l’âge adulte de Ludovic, petit garçon dans L’Héritière. Mais pour l’heure, c’est Amélia que les lecteurs impatients rencontreront.  

LITTERATURE :  Huguette Eichwald donne vie à "L’Héritière"   En littérature, notons la sortie du 7ème tome de la SAGA "La vallée perdue", publié par la romancière de Dambach, Huguette Eichwald. Dans cet opus, intitulé "L’héritière" , on suit les aventures de l’impitoyable Amélia. Avec, en fil conducteur, toujours ces paysages verdoyants qui ressemblent beaucoup au Schwarzbach, et une pierre aux pouvoirs mystérieux qui traverse les siècles. À nouveau, Huguette Eichwald emporte le lecteur au fil de son imagination.. Le roman "La vallée perdue – L’héritière", de   Huguette Eichwald, est en vente au prix de 20 euros – Vous le trouverez  à l’Intermarché de Reichshoffen, au débit de tabac Klein de Niederbronn-les-Bains et à la Maison de la presse de Haguenau. Ou vous pouvez le commander  au 06 33 03 85 02 (ou par mail : eichwald.huguette@gmail.com) Ce que dit Huguette Eichwald (extrait paru dans les DNA, du 03 avril 2019) :   « Ces histoires auraient pu se dérouler n’importe où » Tout a commencé avec Les Celtes. Au détour d’une balade à cheval, la monture de son mari Roger s’arrête près d’une pierre à cupules. L’événement intrigue l’écrivaine, qui se lance dans des recherches obsessionnelles sur cette civilisation méconnue, où les femmes avaient une place prépondérante. Le succès est au rendez-vous, et le roman en est actuellement à sa 5e réimpression. Les lecteurs attendent la suite, mais Huguette les emmènera au Moyen-Âge dans Le Secret , puis au XIIe et XIIIe siècles dans Le Château , toujours en compagnie de personnages féminins. Après une longue ellipse, Le départ se situe au XIXe  siècle. « À partir de ce roman, on suit l’histoire d’une famille. Une dynastie qui commence avec Victor, obligé de quitter sa campagne pour travailler à l’usine. » Difficile de ne pas voir les similitudes entre l’épopée ouvrière de Victor et l’industrialisation du secteur de Niederbronn. Mais « toute ressemblance […] serait fortuite », la romancière prend la peine de l’écrire. « Les faits historiques sont véridiques, mais les anecdotes sont romancées. Je ne date pas, je ne situe pas précisément. Ces histoires auraient pu se dérouler n’importe où. » La descendante et Le retour poursuivent la saga, avec son lot d’enfant illégitime, de roturiers anoblis… « Des récits qu’on retrouve dans n’importe quelle famille d’industriels de cette époque, n’importe où en France ». Car Huguette Eichwald ne prétend pas raconter l’Histoire, mais des histoires intimes, avec des personnages qui naissent et vivent en elle. Connaître les romans précédents aide à comprendre la protagoniste de L’Héritière , Amélia, femme d’affaires endurcie. « Elle évolue dans le monde de la finance, avec les requins. Un univers que j’ai moi-même connu dans une autre vie », lâche Huguette Eichwald, laconique. Qu’y a-t-il de Huguette dans Amélia ? C’est Roger qui répond : « Son obsession et sa détermination ! » Jamais Amélia n’est confrontée au sexisme qu’on devine dans ce monde. « Parce que moi-même je n’y ai jamais été confrontée. C’est une question de caractère et d’objectifs. Nous sommes toujours là où on veut être, et j’ai toujours su ce que je voulais. En tant que femme, on peut avoir tout ce qu’on veut, parfois même plus. J’ai été élevée comme cela. » La romancière se projette aisément dans un personnage d’homme, comme Victor dans Le Départ. « Dans la vie, je suis l’homme que j’aurais dû être, car mes parents voulaient un garçon. Dans les romans, je suis chaque personnage, je le vis. Même le druide qui sacrifie des bébés dans Les Celtes. » Et le prochain livre suivra les aventures à l’âge adulte de Ludovic, petit garçon dans L’Héritière. Mais pour l’heure, c’est Amélia que les lecteurs impatients rencontreront.  
24 avril 2019

Rencontre Européenne d'Autocars de collection - Haguenau

Du 26 au 28 avril 2019 : L’Association AUTOCARS ANCIENS DE FRANCE organise (pour la deuxième fois en France, la RENCONTRE EUROPEENNE D’AUTOCARS DE COLLECTION. La rencontre aura lieu à Haguenau - Entre 80 et 100 autocars de collection sont attendus en provenance de toute l’Europe. Il existe en Europe environ 500 collectionneurs d’autocars avec une forte majorité de passionnés allemands. La France étant le pays en Europe où cette pratique est la moins répandue. Entre 80 et 100 autocars de collection sont attendus en provenance de toute l’Europe. Un convoi avec tous les autocars anciens partira en excursion à la découverte de la région. Ces convois sont très prisés puisqu’il s’agit d’un spectacle inhabituel et grandiose. Et, bien sûr, tout le monde est bienvenu pour admirer les autocars de collection qui traverseront les villages d’Alsace du Nord, entre Haguenau et Wissembourg, le samedi et le dimanche !! Les véhicules seront visibles samedi de 10 h à 14 h à Wissembourg (dans les locaux de l’association route de Lauterbourg). Navette depuis la place de la Foire toutes les 15 minutes, de 10 h 30 à 13 h. Les autocars seront de retour quai des Pêcheurs à Haguenau, samedi à partir de 15 h. Pour participer à cette rencontre ou pour obtenir plus d’informations, dirigez-vous vers le site de l’association : www.autocarsanciensdefrance.fr Tél. 06 20 40 94 66   (président de l’association, Jean-Louis Eschenlauer)

Du 26 au 28 avril 2019 : L’Association AUTOCARS ANCIENS DE FRANCE organise (pour la deuxième fois en France, la RENCONTRE EUROPEENNE D’AUTOCARS DE COLLECTION. La rencontre aura lieu à Haguenau - Entre 80 et 100 autocars de collection sont attendus en provenance de toute l’Europe. Il existe en Europe environ 500 collectionneurs d’autocars avec une forte majorité de passionnés allemands. La France étant le pays en Europe où cette pratique est la moins répandue. Entre 80 et 100 autocars de collection sont attendus en provenance de toute l’Europe. Un convoi avec tous les autocars anciens partira en excursion à la découverte de la région. Ces convois sont très prisés puisqu’il s’agit d’un spectacle inhabituel et grandiose. Et, bien sûr, tout le monde est bienvenu pour admirer les autocars de collection qui traverseront les villages d’Alsace du Nord, entre Haguenau et Wissembourg, le samedi et le dimanche !! Les véhicules seront visibles samedi de 10 h à 14 h à Wissembourg (dans les locaux de l’association route de Lauterbourg). Navette depuis la place de la Foire toutes les 15 minutes, de 10 h 30 à 13 h. Les autocars seront de retour quai des Pêcheurs à Haguenau, samedi à partir de 15 h.

Pour participer à cette rencontre ou pour obtenir plus d’informations, dirigez-vous vers le site de l’association : www.autocarsanciensdefrance.fr

Tél. 06 20 40 94 66   (président de l’association, Jean-Louis Eschenlauer)
26 avril 2019

Salon "Auto Moto Classic" (véhicules de collection) - Strasbourg

Du vend. 26 au dim. 28 avril, 10h-19h : SALON "AUTO MOTO CLASSIC", à STRASBOURG (Parc des Expositions du Wacken).
"Auto Moto Classic" est le rendez-vous des passionnés, amateurs et collectionneurs d’autos et de motos de collection. Présentant plus de 150 exposants sur 25 000 m² d’exposition durant 3 jours, il est organisé avec le concours de l’Automobile Club Association. Positionné au cœur d’une région de traditions où la passion des véhicules anciens est particulièrement forte et où les métiers de l’automobile représentent des secteurs d’activités très importants, Auto Moto Classic bénéficie d’un fort potentiel naturel. PRIX d’entrée : 10 €  // Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans Vous pouvez télécharger votre billet sur le site internet du salon :  www.automoto-classic.com

Du vend. 26 au dim. 28 avril, 10h-19h : SALON "AUTO MOTO CLASSIC", à STRASBOURG (Parc des Expositions du Wacken). "Auto Moto Classic" est le rendez-vous des passionnés, amateurs et collectionneurs d’autos et de motos de collection. Présentant plus de 150 exposants sur 25 000 m² d’exposition durant 3 jours, il est organisé avec le concours de l’Automobile Club Association. Positionné au cœur d’une région de traditions où la passion des véhicules anciens est particulièrement forte et où les métiers de l’automobile représentent des secteurs d’activités très importants, Auto Moto Classic bénéficie d’un fort potentiel naturel. PRIX d’entrée : 10 €  // Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans Vous pouvez télécharger votre billet sur le site internet du salon :  www.automoto-classic.com
26 avril 2019

Soirée CEED "en scène contre le diabète" - Strasbourg

Vendredi 26 avril : Pour la 5ème année consécutive, le Groupement de Théâtre du Rhin se mobilise en faveur de la lutte contre le diabète, en organisant une soirée spectacle au sein de l’amphithéâtre du Centre européen d’étude du Diabète (CeeD)  - (Boulevard René Leriche, 67200 Strasbourg)  Cette soirée sera rythmée par plusieurs temps forts :   19h00 - Visite du laboratoire et rencontres avec les chercheurs du CeeD 20h00 - Représentations en alsacien des troupes suivantes (présentations des troupes ci-après) : ‘S Waschbratt Theàter Uberach Les Joyeux Vignerons de Wolxheim Elsässer Theàter Roeschwoog (chorale Sainte Cécile) ImproGlio de Soultz-sous-Forêts Buvette et petite restauration sur place. L’entrée à cette soirée est libre, dans la limite des places disponibles - plateau.   Initiée en 2007 par le CeeD, l’opération «  en scène contre le diabète » mobilise les troupes de théâtre de la région, autour d’un objectif commun « Faire rire pour faire reculer la maladie ». L’intégralité des fonds récoltés sera ainsi reversée en faveur des activités du centre de recherche strasbourgeois.   CeeD :  03 90 20 12 16 | c.masalski@ceed-diabete.org  // Site Internet : theatredurhin.net   Les  TROUPES BÉNÉVOLES : 1 - ‘S Waschbratt Theàter  Uberach D’junge vum Waschbratt Theàter est une troupe d'une douzaine de jeunes de 9 à 16 ans, qui et jouerons des sketchs en alsacien avant la représentation de la troupe des adultes.   Depuis une vingtaine d’années la joyeuse troupe participe régulièrement à différentes manifestations et nous sommes fiers de faire glisser ces jeunes adultes dans la troupe des seniors.   2-  Les Joyeux  Vignerons de Wolxheim L’association des Joyeux Vignerons de Wolxheim est un ensemble, vocal, musical et théâtral qui se produit en dialecte depuis plus de 50 ans. Créée en 1961 à partir d’un trio vocal qui existait déjà dans les années cinquante, la troupe n’a cessé de s’agrandir et s’étoffer au fil des années. Actuellement, l’association totalise une cinquantaine de membres où toutes les générations sont représentées, de 83 ans pour le plus âgé aux enfants dont le plus jeune à 9 ans. Récompensée par un Cèdre d’or en 2003 et un FriehjohrsSchwalmele en 2008, l’association continue d’œuvrer pour la promotion du dialecte et de la culture alsacienne.   3-  Elsässer Theàter Roeschwoog (chorale Sainte Cécile) La troupe de l’Elsässertheàter de Roeschwoog est une branche vigoureuse de la Chorale Sainte Cécile. Depuis 60 ans le rendez-vous annuel est pris début Janvier avec un public de plus en plus nombreux. Sous la houlette de Hubert Bigot, la troupe a opéré une mutation en douceur vers des pièces originales, dynamiques, d’origine internationale, dans un décor particulièrement travaillé  et même vers un genre à part : le Kabaret faisant la part belle aux jeunes talents. Cette année 25 comédiens de 9 à 59 ans se sont éclatés en chant, danse, et sketches sur la scène de la MOC dotée d’équipements techniques d’un bon niveau.   4 - ImproGlio La Troupe ImproGlio de Soultz-sous-Forêts propose des spectacles d’improvisation théâtrale en alsacien et en français. Cette formule rend chaque représentation unique. Les prestations sont interactives, le public est sollicité pour donner un thème, puis les comédiens, après une courte réflexion, improvisent des sketches.   Différentes formes, avec un nombre variable de comédiens, sont proposées, des abécédaires, des scènes mimées, des contes revisités… Les sketches sont courts et parfois  accompagnés d’un musicien. Les membres sont originaires de toute la région, de Strasbourg à Wissembourg. Ces spectacles d’improvisation  sont donnés aussi bien dans des lieux différents tels que : salle de spectacle, restaurant, espace en plein air ainsi qu’en soirée privée.   GROUPEMENT DE THÉÂTRE DU RHIN   Le GROUPEMENT DE THÉÂTRE DU RHIN a pour but de promouvoir le théâtre amateur, dialectal et francophone. Il affilie actuellement 225 troupes de théâtre dialectal, 50 troupes francophones et offre les services suivants : - gestion d’une bibliothèque de plus de 2.800 pièces de théâtre avec mise à disposition des livrets pour lecture ; - édition d’un catalogue des ouvrages et d’un répertoire des auteurs contemporains ; - calendrier des représentations de théâtre dialectal et francophone ; - proposition de formation ; - rencontre annuelle de théâtre dialectal pour troupes de jeunes  

Vendredi 26 avril : Pour la 5ème année consécutive, le Groupement de Théâtre du Rhin se mobilise en faveur de la lutte contre le diabète, en organisant une soirée spectacle au sein de l’amphithéâtre du Centre européen d’étude du Diabète (CeeD)  - (Boulevard René Leriche, 67200 Strasbourg)  Cette soirée sera rythmée par plusieurs temps forts :   19h00 - Visite du laboratoire et rencontres avec les chercheurs du CeeD 20h00 - Représentations en alsacien des troupes suivantes (présentations des troupes ci-après) : ‘S Waschbratt Theàter Uberach Les Joyeux Vignerons de Wolxheim Elsässer Theàter Roeschwoog (chorale Sainte Cécile) ImproGlio de Soultz-sous-Forêts Buvette et petite restauration sur place. L’entrée à cette soirée est libre, dans la limite des places disponibles - plateau.   Initiée en 2007 par le CeeD, l’opération «  en scène contre le diabète » mobilise les troupes de théâtre de la région, autour d’un objectif commun « Faire rire pour faire reculer la maladie ». L’intégralité des fonds récoltés sera ainsi reversée en faveur des activités du centre de recherche strasbourgeois.   CeeD :  03 90 20 12 16 | c.masalski@ceed-diabete.org  // Site Internet : theatredurhin.net   Les  TROUPES BÉNÉVOLES : 1 - ‘S Waschbratt Theàter  Uberach D’junge vum Waschbratt Theàter est une troupe d'une douzaine de jeunes de 9 à 16 ans, qui et jouerons des sketchs en alsacien avant la représentation de la troupe des adultes.   Depuis une vingtaine d’années la joyeuse troupe participe régulièrement à différentes manifestations et nous sommes fiers de faire glisser ces jeunes adultes dans la troupe des seniors.   2-  Les Joyeux  Vignerons de Wolxheim L’association des Joyeux Vignerons de Wolxheim est un ensemble, vocal, musical et théâtral qui se produit en dialecte depuis plus de 50 ans. Créée en 1961 à partir d’un trio vocal qui existait déjà dans les années cinquante, la troupe n’a cessé de s’agrandir et s’étoffer au fil des années. Actuellement, l’association totalise une cinquantaine de membres où toutes les générations sont représentées, de 83 ans pour le plus âgé aux enfants dont le plus jeune à 9 ans. Récompensée par un Cèdre d’or en 2003 et un FriehjohrsSchwalmele en 2008, l’association continue d’œuvrer pour la promotion du dialecte et de la culture alsacienne.   3-  Elsässer Theàter Roeschwoog (chorale Sainte Cécile) La troupe de l’Elsässertheàter de Roeschwoog est une branche vigoureuse de la Chorale Sainte Cécile. Depuis 60 ans le rendez-vous annuel est pris début Janvier avec un public de plus en plus nombreux. Sous la houlette de Hubert Bigot, la troupe a opéré une mutation en douceur vers des pièces originales, dynamiques, d’origine internationale, dans un décor particulièrement travaillé  et même vers un genre à part : le Kabaret faisant la part belle aux jeunes talents. Cette année 25 comédiens de 9 à 59 ans se sont éclatés en chant, danse, et sketches sur la scène de la MOC dotée d’équipements techniques d’un bon niveau.   4 - ImproGlio La Troupe ImproGlio de Soultz-sous-Forêts propose des spectacles d’improvisation théâtrale en alsacien et en français. Cette formule rend chaque représentation unique. Les prestations sont interactives, le public est sollicité pour donner un thème, puis les comédiens, après une courte réflexion, improvisent des sketches.   Différentes formes, avec un nombre variable de comédiens, sont proposées, des abécédaires, des scènes mimées, des contes revisités… Les sketches sont courts et parfois  accompagnés d’un musicien. Les membres sont originaires de toute la région, de Strasbourg à Wissembourg. Ces spectacles d’improvisation  sont donnés aussi bien dans des lieux différents tels que : salle de spectacle, restaurant, espace en plein air ainsi qu’en soirée privée.   GROUPEMENT DE THÉÂTRE DU RHIN   Le GROUPEMENT DE THÉÂTRE DU RHIN a pour but de promouvoir le théâtre amateur, dialectal et francophone. Il affilie actuellement 225 troupes de théâtre dialectal, 50 troupes francophones et offre les services suivants : - gestion d’une bibliothèque de plus de 2.800 pièces de théâtre avec mise à disposition des livrets pour lecture ; - édition d’un catalogue des ouvrages et d’un répertoire des auteurs contemporains ; - calendrier des représentations de théâtre dialectal et francophone ; - proposition de formation ; - rencontre annuelle de théâtre dialectal pour troupes de jeunes  
26 avril 2019

Gaël Sieffert (Vostock Project) et VAITEANI, en concert - Bischheim

Vendredi 26 avril,  20h30 : le chanteur, compositeur et musicien alsacien Gaël Sieffert et son groupe Vostock Project, présentera son nouvel album, à la Salle du Cercle, à Bischheim (2  rue de l’Église).
Cet E.P. intitulé "ATMOSPHER"   est issu du prix "d'Stimme 2017" que Gaêl Sieffert avais remporté avec les chansons de ce projet. En 1ère partie, le duo VAITEANI, et son Folk "vahiné" 
Le concert LIVE débutera à 20h30    Prix des places : 16 € (pour le plein tarif) - Réservations possible via le site Internet de la sale du Cercle de Bischheim
www.salleducercle.fr https://salleducercle.fr/spectacles/   DÉTAILS : VAITEANI
Leur histoire est digne d’un conte de fée. Vaiteani et Luc se rencontrent quand ils sont étudiants à Strasbourg, loin du Pacifique Sud, des bougainvilliers et des volcans. Quand elle chante pour lui, l’évidence s’impose : créer un écrin pour ce timbre chaud, relevé de nuances rondes et graves. Depuis, leur amour a grandi et fait naître « Vaiteani », qui en polynésien signifie « la source céleste ». La source magique secrète qui serait descendu du ciel pour nous abreuver de son chant profond.
Lauréat du tremplin « 9 semaines et 1 jour », le duo séduit Laurent Voulzy, qui les remarque en 2011 sur la grande scène des Francofolies.
Vaiteani mûrit et compose, elle à la guitare ou au piano, lui aux arrangements divers émaillés de percussions et sonorités africaines (kalimba, oud, calebasse et balafon). Le résultat ? Un univers atypique empreint de douceur et de légèreté.
Sur scène, leur folk discrètement vahiné est à leur image : sincère et chaleureux. Vaiteani, chant, guitare folk, piano
Luc Totterwitz, guitares, ukulele, balafon, udu, choeurs
Cédric Gerfaud, batterie, machines   VOSTOK PROJECT
Tout commence avec une rencontre ! Un musicien (Gaël Sieffert) et un homme de théâtre (Christophe Voltz). Tous deux mélomanes aux influences rocks, ils se risquent à unir leurs compétences aux services de la musique et de leur langue maternelle. Vostok Project est né !
Tout le monde a sa petite idée de la langue alsacienne, de sa culture et enfin de sa musique. Vostok Project donne un coup de pied à la fourmilière et vient surprendre ! Ce projet, en Alsace, en alsacien et avec des Alsaciens, s’assume parfaitement et décide de rendre cette langue accessible.
Soirée de lancement officiel de l’album qui a valu à Vostok Project d’être lauréat du concours d’Stimme et des Hopl’Awards 2017. Gaël Sieffert, guitares, chant
Jean-François Untrau, basse
Sébastien Kanmacher, batterie

Vendredi 26 avril,  20h30 : le chanteur, compositeur et musicien alsacien Gaël Sieffert et son groupe Vostock Project, présentera son nouvel album, à la Salle du Cercle, à Bischheim (2  rue de l’Église). Cet E.P. intitulé "ATMOSPHER"   est issu du prix "d'Stimme 2017" que Gaêl Sieffert avais remporté avec les chansons de ce projet.

En 1ère partie, le duo VAITEANI, et son Folk "vahiné"  Le concert LIVE débutera à 20h30   

Prix des places : 16 € (pour le plein tarif) -

Réservations possible via le site Internet de la sale du Cercle de Bischheim www.salleducercle.fr

https://salleducercle.fr/spectacles/

 

DÉTAILS :

VAITEANI Leur histoire est digne d’un conte de fée. Vaiteani et Luc se rencontrent quand ils sont étudiants à Strasbourg, loin du Pacifique Sud, des bougainvilliers et des volcans. Quand elle chante pour lui, l’évidence s’impose : créer un écrin pour ce timbre chaud, relevé de nuances rondes et graves. Depuis, leur amour a grandi et fait naître « Vaiteani », qui en polynésien signifie « la source céleste ». La source magique secrète qui serait descendu du ciel pour nous abreuver de son chant profond. Lauréat du tremplin « 9 semaines et 1 jour », le duo séduit Laurent Voulzy, qui les remarque en 2011 sur la grande scène des Francofolies. Vaiteani mûrit et compose, elle à la guitare ou au piano, lui aux arrangements divers émaillés de percussions et sonorités africaines (kalimba, oud, calebasse et balafon). Le résultat ? Un univers atypique empreint de douceur et de légèreté. Sur scène, leur folk discrètement vahiné est à leur image : sincère et chaleureux.

Vaiteani, chant, guitare folk, piano Luc Totterwitz, guitares, ukulele, balafon, udu, choeurs Cédric Gerfaud, batterie, machines

 

VOSTOK PROJECT Tout commence avec une rencontre ! Un musicien (Gaël Sieffert) et un homme de théâtre (Christophe Voltz). Tous deux mélomanes aux influences rocks, ils se risquent à unir leurs compétences aux services de la musique et de leur langue maternelle. Vostok Project est né ! Tout le monde a sa petite idée de la langue alsacienne, de sa culture et enfin de sa musique. Vostok Project donne un coup de pied à la fourmilière et vient surprendre ! Ce projet, en Alsace, en alsacien et avec des Alsaciens, s’assume parfaitement et décide de rendre cette langue accessible. Soirée de lancement officiel de l’album qui a valu à Vostok Project d’être lauréat du concours d’Stimme et des Hopl’Awards 2017.

Gaël Sieffert, guitares, chant Jean-François Untrau, basse Sébastien Kanmacher, batterie

26 avril 2019