Agenda

Théâtre alsacien : "Mme Doppelmeyer" par le TASN - Soultz-S-Forêts.

Vendredi 20 et samedi 21 septembre (20h30) + dimanche 22 septembre (16h30) : "Mme Doppelmeyer" par le Théâtre St Nicolas Haguenau - à la SALINE de Soultz-S-Forêts. Une comédie d’après la pièce "Madame Doubtfire", traduite en alsacien par Jacques Mann. Mise en scène : Daniel Hoeltzel Réservations : 07 82 12 31 57  ou par mail : tasn67@hotmail.com ---------------------------------------------- A noter aussi :  Vendredi 13+ samedi 14 (20h) + dimanche 15 septembre (16h30) : "Mme Doppelmeyer", au théâtre de Haguenau. Billetterie : ** Ouverture de la billetterie pour les représentations de Haguenau = samedi 10 août sur le site : www.theatre-st-nicolas-haguenau.fr – comme d'habitude, vous choisissez vos places, vous payez et vous les imprimez !! ** En septembre : au rez-de-chaussée du Musée alsacien de Haguenau – locaux de l’office de tourisme (1 Place Joseph Thierry- Haguenau) - (lundis de 13h30 à 17h30 + du mardi 03 au vendredi 06 septembre  +  du mardi 10 au jeudi 12 septembre = de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30) ** Téléphone du TASN : 07 82 12 31 57 (billets gratuits pour les – de 25 ans et les + de 65 ans habitants de Haguenau – mais billets à retirer uniquement les 10 et 12 septembre)

Vendredi 20 et samedi 21 septembre (20h30) + dimanche 22 septembre (16h30) : "Mme Doppelmeyer" par le Théâtre St Nicolas Haguenau - à la SALINE de Soultz-S-Forêts. Une comédie d’après la pièce "Madame Doubtfire", traduite en alsacien par Jacques Mann. Mise en scène : Daniel Hoeltzel Réservations : 07 82 12 31 57  ou par mail : tasn67@hotmail.com ---------------------------------------------- A noter aussi :  Vendredi 13+ samedi 14 (20h) + dimanche 15 septembre (16h30) : "Mme Doppelmeyer", au théâtre de Haguenau. Billetterie : ** Ouverture de la billetterie pour les représentations de Haguenau = samedi 10 août sur le site : www.theatre-st-nicolas-haguenau.fr – comme d'habitude, vous choisissez vos places, vous payez et vous les imprimez !! ** En septembre : au rez-de-chaussée du Musée alsacien de Haguenau – locaux de l’office de tourisme (1 Place Joseph Thierry- Haguenau) - (lundis de 13h30 à 17h30 + du mardi 03 au vendredi 06 septembre  +  du mardi 10 au jeudi 12 septembre = de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30) ** Téléphone du TASN : 07 82 12 31 57 (billets gratuits pour les – de 25 ans et les + de 65 ans habitants de Haguenau – mais billets à retirer uniquement les 10 et 12 septembre)
21 septembre 2019

Les après-midi Seniors (informations sur des thématiques médicales+ goûter) -Pays de Wissembourg

Du 10 septembre au 10 décembre : LES APRES-MIDIS SENIORS (Pays de Wissembourg) - plusieurs lieux (voir détail ci-dessous) La Communauté de Communes du Pays de Wissembourg en partenariat avec le Conseil Départemental du Bas-Rhin et la Conférence des Financeurs du Bas- Rhin proposent des après-midis d’information Ces rencontres animées par les spécialistes de chaque thématique se dérouleront autour d’un goûter offert par la Communauté de Communes du Pays de Wissembourg.  (De 14h30 à 17h) Le mardi 10 septembre - Salle des fêtes à Hunspach- La maladie d'Alzheimer (avec Dr SAMARAN, gériatre au Centre Hospitalier Intercommunal de la Lauter) Le jeudi 26 septembre - Club house du footaball club à Riedseltz- Le diabète (avec M. Hermann KLEIN, patient-expert) Le mardi 22 octobre - La NEF (salle Marie Jaëll) à Wissembourg- Prévention des chutes Le jeudi 7 novembre -Salle communale à Rott- L'accident vasculaire cérébral Le mardi 26 novembre -Salle des fêtes à Cleebourg -La maladie de Parkinson Le mardi 10 décembre -Salle des fêtes à Seebach -Le maintien à domicile  

Du 10 septembre au 10 décembre : LES APRES-MIDIS SENIORS (Pays de Wissembourg) - plusieurs lieux (voir détail ci-dessous) La Communauté de Communes du Pays de Wissembourg en partenariat avec le Conseil Départemental du Bas-Rhin et la Conférence des Financeurs du Bas- Rhin proposent des après-midis d’information Ces rencontres animées par les spécialistes de chaque thématique se dérouleront autour d’un goûter offert par la Communauté de Communes du Pays de Wissembourg.  (De 14h30 à 17h) Le mardi 10 septembre - Salle des fêtes à Hunspach- La maladie d'Alzheimer (avec Dr SAMARAN, gériatre au Centre Hospitalier Intercommunal de la Lauter) Le jeudi 26 septembre - Club house du footaball club à Riedseltz- Le diabète (avec M. Hermann KLEIN, patient-expert) Le mardi 22 octobre - La NEF (salle Marie Jaëll) à Wissembourg- Prévention des chutes Le jeudi 7 novembre -Salle communale à Rott- L'accident vasculaire cérébral Le mardi 26 novembre -Salle des fêtes à Cleebourg -La maladie de Parkinson Le mardi 10 décembre -Salle des fêtes à Seebach -Le maintien à domicile

 

21 septembre 2019

Au Théâtre de la Choucrouterie - Strasbourg

Pour le début de la 36ème saison du Théâtre de la Choucrouterie "ça va donner !!  - Y’en a qui vont voir 36 chandelles" ! Et pour débuter cette saison de folie la Choucrouterie vous donne rendez-vous dès le vendredi 13 septembre avec la reprise de la pièce qui a remporté un énorme succès l’an passé : "Jusqu’à l’or c’est pas coton" ** Du vendredi 13 au vendredi 20 septembre :  "Jusqu’à l’or c’est pas coton" En français avec des expression en alsacien Schisserle et Spatzi, un couple « made in Alsace », qui se rencontre dans les années 70. Ils tombent amoureux, se marient et nous font partager les grands anniversaires de cette union. Ainsi, nous allons les suivre de leurs noces de coton jusqu’à leurs noces d’or à travers des scènes de vie, et quelles scènes ! Venez faire ce voyage dans le temps avec eux. C’est drôle, truculent, caustique et même émouvant... Une chose est sûre, "Jusqu’à l’or, c’est pas coton !"  Du mar au sam : 20h30 - Le dim :18h00 Tarifs :  22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits) Texte : Manuela Gross, Guy Riss, Théo Tonnelier Mise en scène : Céline D’Aboukir Avec : Manuela Gross, Marc Hanss, Guy Riss Coproduction : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie   ** Du mardi 1er octobre au dimanche 06 octobre :  "Em Guygess siner Miggess"  Le 1er, 2 et 5 octobre  = En français : "Le Miggess de Guygess" Les 3,4 et 6 octobre  = En alsacien : "Em Guygess siner Miggess"  Il y a quoi dans ce Miggess ? Was geb’t’s ? Sche parle de mon enfance, de l’adolescence avec l’acné et l’Akmi Dieu de l’Inde, du cinéma « Ghost » et du Rouge d’Ottrott, du presque plus beau village du monde, de la drague au bal, de la balle de foot, de l’internet, de cauchemars et de beuveries, de la première relation sexuelle, de la deuxième relation sexuelle…, des asticots, des conscrits, des Schnäcke de Rosheim, bref de la vie. Du Guygess avec plus de Miggess que de Guygess ou vice versa... Ce one man show a remporté l’Hopl’Award 2016 du meilleur spectacle vivant alsacien de l’année. Mise en scène : Céline D’Aboukir Production : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie Du mar au sam : 20h30 - Le dim : 18h00 Tarifs : 22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits)  ---------------------------------------------- Egalement le samedi 28 septembre, à 20h30, au CENTRE SOCIO – CULTUREL De Sarre – Union  (26a rue de Phalsbourg)  Dans la version en français !  Réservations : Comité des Fêtes / Mairie de Sarre - Union - 34 Grand’Rue – Le tél. 03 88 01 14 72 ----------------------------  Infos pratiques : THÉÂTRE DE LA CHOUCROUTERIE - 20 rue Saint-Louis - 67000 Strasbourg Tél. 03 88 36 07 28 /  mail : contact@theatredelachouc.com www.theatredelachouc.com

Pour le début de la 36ème saison du Théâtre de la Choucrouterie "ça va donner !!  - Y’en a qui vont voir 36 chandelles" ! Et pour débuter cette saison de folie la Choucrouterie vous donne rendez-vous dès le vendredi 13 septembre avec la reprise de la pièce qui a remporté un énorme succès l’an passé : "Jusqu’à l’or c’est pas coton" ** Du vendredi 13 au vendredi 20 septembre :  "Jusqu’à l’or c’est pas coton" En français avec des expression en alsacien Schisserle et Spatzi, un couple « made in Alsace », qui se rencontre dans les années 70. Ils tombent amoureux, se marient et nous font partager les grands anniversaires de cette union. Ainsi, nous allons les suivre de leurs noces de coton jusqu’à leurs noces d’or à travers des scènes de vie, et quelles scènes ! Venez faire ce voyage dans le temps avec eux. C’est drôle, truculent, caustique et même émouvant... Une chose est sûre, "Jusqu’à l’or, c’est pas coton !"  Du mar au sam : 20h30 - Le dim :18h00 Tarifs :  22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits) Texte : Manuela Gross, Guy Riss, Théo Tonnelier Mise en scène : Céline D’Aboukir Avec : Manuela Gross, Marc Hanss, Guy Riss Coproduction : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie   ** Du mardi 1er octobre au dimanche 06 octobre :  "Em Guygess siner Miggess"  Le 1er, 2 et 5 octobre  = En français : "Le Miggess de Guygess" Les 3,4 et 6 octobre  = En alsacien : "Em Guygess siner Miggess"  Il y a quoi dans ce Miggess ? Was geb’t’s ? Sche parle de mon enfance, de l’adolescence avec l’acné et l’Akmi Dieu de l’Inde, du cinéma « Ghost » et du Rouge d’Ottrott, du presque plus beau village du monde, de la drague au bal, de la balle de foot, de l’internet, de cauchemars et de beuveries, de la première relation sexuelle, de la deuxième relation sexuelle…, des asticots, des conscrits, des Schnäcke de Rosheim, bref de la vie. Du Guygess avec plus de Miggess que de Guygess ou vice versa... Ce one man show a remporté l’Hopl’Award 2016 du meilleur spectacle vivant alsacien de l’année. Mise en scène : Céline D’Aboukir Production : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie Du mar au sam : 20h30 - Le dim : 18h00 Tarifs : 22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits)  ---------------------------------------------- Egalement le samedi 28 septembre, à 20h30, au CENTRE SOCIO – CULTUREL De Sarre – Union  (26a rue de Phalsbourg)  Dans la version en français !  Réservations : Comité des Fêtes / Mairie de Sarre - Union - 34 Grand’Rue – Le tél. 03 88 01 14 72 ----------------------------  Infos pratiques : THÉÂTRE DE LA CHOUCROUTERIE - 20 rue Saint-Louis - 67000 Strasbourg Tél. 03 88 36 07 28 /  mail : contact@theatredelachouc.com www.theatredelachouc.com
21 septembre 2019

Théâtre de la Choucrouterie : "Jusqu’à l’or c’est pas coton"+ autres- Strasbourg

Pour le début de la 36ème saison du Théâtre de la Choucrouterie "ça va donner !!  - Y’en a qui vont voir 36 chandelles" ! Et pour débuter cette saison de folie la Choucrouterie vous donne rendez-vous dès le vendredi 13 septembre avec la reprise de la pièce qui a remporté un énorme succès l’an passé : "Jusqu’à l’or c’est pas coton" ** Du vendredi 13 au vendredi 20 septembre :  "Jusqu’à l’or c’est pas coton" En français avec des expression en alsacien Schisserle et Spatzi, un couple « made in Alsace », qui se rencontre dans les années 70. Ils tombent amoureux, se marient et nous font partager les grands anniversaires de cette union. Ainsi, nous allons les suivre de leurs noces de coton jusqu’à leurs noces d’or à travers des scènes de vie, et quelles scènes ! Venez faire ce voyage dans le temps avec eux. C’est drôle, truculent, caustique et même émouvant... Une chose est sûre, "Jusqu’à l’or, c’est pas coton !"  Du mar au sam : 20h30 - Le dim :18h00 Tarifs :  22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits) Texte : Manuela Gross, Guy Riss, Théo Tonnelier Mise en scène : Céline D’Aboukir Avec : Manuela Gross, Marc Hanss, Guy Riss Coproduction : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie   ** Du mardi 1er octobre au dimanche 06 octobre :  "Em Guygess siner Miggess"  Le 1er, 2 et 5 octobre  = En français : "Le Miggess de Guygess" Les 3,4 et 6 octobre  = En alsacien : "Em Guygess siner Miggess"  Il y a quoi dans ce Miggess ? Was geb’t’s ? Sche parle de mon enfance, de l’adolescence avec l’acné et l’Akmi Dieu de l’Inde, du cinéma « Ghost » et du Rouge d’Ottrott, du presque plus beau village du monde, de la drague au bal, de la balle de foot, de l’internet, de cauchemars et de beuveries, de la première relation sexuelle, de la deuxième relation sexuelle…, des asticots, des conscrits, des Schnäcke de Rosheim, bref de la vie. Du Guygess avec plus de Miggess que de Guygess ou vice versa... Ce one man show a remporté l’Hopl’Award 2016 du meilleur spectacle vivant alsacien de l’année. Mise en scène : Céline D’Aboukir Production : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie Du mar au sam : 20h30 - Le dim : 18h00 Tarifs : 22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits)  *** Egalement le samedi 28 septembre, à 20h30, au CENTRE SOCIO – CULTUREL De Sarre – Union  (26a rue de Phalsbourg)  Dans la version en français !  Réservations : Comité des Fêtes / Mairie de Sarre - Union - 34 Grand’Rue – Le tél. 03 88 01 14 72   ***  ** Du 15/11/2019 au 19/04/2020 : Revue Satirique ----------------------------  Infos pratiques : THÉÂTRE DE LA CHOUCROUTERIE - 20 rue Saint-Louis - 67000 Strasbourg Tél. 03 88 36 07 28 /  mail : contact@theatredelachouc.com www.theatredelachouc.com  

Pour le début de la 36ème saison du Théâtre de la Choucrouterie "ça va donner !!  - Y’en a qui vont voir 36 chandelles" ! Et pour débuter cette saison de folie la Choucrouterie vous donne rendez-vous dès le vendredi 13 septembre avec la reprise de la pièce qui a remporté un énorme succès l’an passé : "Jusqu’à l’or c’est pas coton" ** Du vendredi 13 au vendredi 20 septembre :  "Jusqu’à l’or c’est pas coton" En français avec des expression en alsacien Schisserle et Spatzi, un couple « made in Alsace », qui se rencontre dans les années 70. Ils tombent amoureux, se marient et nous font partager les grands anniversaires de cette union. Ainsi, nous allons les suivre de leurs noces de coton jusqu’à leurs noces d’or à travers des scènes de vie, et quelles scènes ! Venez faire ce voyage dans le temps avec eux. C’est drôle, truculent, caustique et même émouvant... Une chose est sûre, "Jusqu’à l’or, c’est pas coton !"  Du mar au sam : 20h30 - Le dim :18h00 Tarifs :  22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits) Texte : Manuela Gross, Guy Riss, Théo Tonnelier Mise en scène : Céline D’Aboukir Avec : Manuela Gross, Marc Hanss, Guy Riss Coproduction : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie   ** Du mardi 1er octobre au dimanche 06 octobre :  "Em Guygess siner Miggess"  Le 1er, 2 et 5 octobre  = En français : "Le Miggess de Guygess" Les 3,4 et 6 octobre  = En alsacien : "Em Guygess siner Miggess"  Il y a quoi dans ce Miggess ? Was geb’t’s ? Sche parle de mon enfance, de l’adolescence avec l’acné et l’Akmi Dieu de l’Inde, du cinéma « Ghost » et du Rouge d’Ottrott, du presque plus beau village du monde, de la drague au bal, de la balle de foot, de l’internet, de cauchemars et de beuveries, de la première relation sexuelle, de la deuxième relation sexuelle…, des asticots, des conscrits, des Schnäcke de Rosheim, bref de la vie. Du Guygess avec plus de Miggess que de Guygess ou vice versa... Ce one man show a remporté l’Hopl’Award 2016 du meilleur spectacle vivant alsacien de l’année. Mise en scène : Céline D’Aboukir Production : RG Production et APCA - Théâtre de la Choucrouterie Du mar au sam : 20h30 - Le dim : 18h00 Tarifs : 22 € (pour le plein tarif, - 6 € pour certains tarifs réduits)  *** Egalement le samedi 28 septembre, à 20h30, au CENTRE SOCIO – CULTUREL De Sarre – Union  (26a rue de Phalsbourg)  Dans la version en français !  Réservations : Comité des Fêtes / Mairie de Sarre - Union - 34 Grand’Rue – Le tél. 03 88 01 14 72   ***  ** Du 15/11/2019 au 19/04/2020 : Revue Satirique ----------------------------  Infos pratiques : THÉÂTRE DE LA CHOUCROUTERIE - 20 rue Saint-Louis - 67000 Strasbourg Tél. 03 88 36 07 28 /  mail : contact@theatredelachouc.com www.theatredelachouc.com  
21 septembre 2019

Saison 2019/2020 de l'Illiade - Illkirch-Graffenstaden

Saison 2019/2020 de l'Illiade : A illkirch-Graffenstaden, la salle de spectacle l’illiade vous invite à découvrir la programmation de la nouvelle saison à venir. Comme d’habitude, il y aura de la musique, de la danse, de l’humour et du théâtre et des spectacles pour la famille. Retrouvez la programmation de toute la saison sur www.illiade.com  ------------ Quelques spectacles à retenir :  - Musique : Debout sur le Zinc chante Vian / Grand Corps Malade / Dan Gharibian Trio / Les Tambours de Brazza - Danse : Le Lac des Cygnes / Trance de Nono Battesti - Humour : Olivier de Benoist / Les Décaféinés / Bernard Mabille / Marine Baousson / Kyan Khojandi / Vérino / Didier Gustin - Théâtre : "On voudrait revivre" avec Léopoldine HH / Franck Ferrand - "Histoire(s)" / "Ruy Blas" des Nomadesques / "L'Opéra Panique" d'Alejandro Jodorowski + concours "La voie des talents", le vendredi 27 septembre à 20h30   Retrouvez la programmation de toute la saison + la billetterie sur :  www.illiade.com

Saison 2019/2020 de l'Illiade : A illkirch-Graffenstaden, la salle de spectacle l’illiade vous invite à découvrir la programmation de la nouvelle saison à venir. Comme d’habitude, il y aura de la musique, de la danse, de l’humour et du théâtre et des spectacles pour la famille. Retrouvez la programmation de toute la saison sur www.illiade.com  ------------ Quelques spectacles à retenir :  - Musique : Debout sur le Zinc chante Vian / Grand Corps Malade / Dan Gharibian Trio / Les Tambours de Brazza - Danse : Le Lac des Cygnes / Trance de Nono Battesti - Humour : Olivier de Benoist / Les Décaféinés / Bernard Mabille / Marine Baousson / Kyan Khojandi / Vérino / Didier Gustin - Théâtre : "On voudrait revivre" avec Léopoldine HH / Franck Ferrand - "Histoire(s)" / "Ruy Blas" des Nomadesques / "L'Opéra Panique" d'Alejandro Jodorowski + concours "La voie des talents", le vendredi 27 septembre à 20h30   Retrouvez la programmation de toute la saison + la billetterie sur :  www.illiade.com
21 septembre 2019

Festival "Voix et route romane" - Région (voir détail)

Du 30 août au 22 septembre : le Festival "Voix et route romane" fait son retour en Alsace. Un Festival qui vous invite à plonger dans les musiques du moyen-âge le temps de 4 week-end.   ** 1er Week-end :   Vendredi 30 août / 20h30 Strasbourg / Église Saint-Étienne Le Miroir de musique (CH) Ce programme célèbre l’étonnement amoureux dans les chansons de deux générations de compositeurs bourguignons du 15e siècle : Senleches, Dufay, Binchois, van Ghizeghem… La poésie courtoise de l’époque explore le lyrisme amoureux dans lequel l’amant exprime son émerveillement.   Samedi 31 août / 18h00 Ottmarsheim /Église Sts-Pierre-et-Paul Mora Vocis (F) - Miracula Mulierum Mora Vocis met à l’honneur les compositrices lesplus inspirantes du Moyen Âge : Kassia de Constantinople, Hildegard von Bingen, Herrade de Landsberg, Hadewijch (Edwige) d’Anvers, Brigitte de Suède… Les chanteuses de Mora Vocis se spacialisent, déambulent et créent un espace poétique adapté à chaque lieu, à chaque acoustique.   Dimanche 1er sept. / 17h00 Surbourg/ Église Saint-Arbogast Peregrina (CH) Miracula / Musiques pour saint Nicolas Saint Nicolas a de tous temps joui d’une formidable popularité. Les miracles qui lui sont attribués sont nombreux. Jacques de Voragine en relate une dizaine dans sa Légende Dorée. Il a naturellement inspiré une grande production musicale entre le 12e et le 15e siècle dont l’Ensemble Peregrina présente un florilège   ** 2e Week-end Vendredi 6 sept. / 20h30 Guebwiller /Les Dominicains de Haute-Alsace Hesam Naseri et l’Ensemble Novak (Iran) - Mélodies persanes Hesam Naseri propose un programme basé sur l’oeuvre de Safi al-Din al-Urmani (1216-1294), savant et auteur de traités qui posent les fondements de la théorie musicale persane. Ses écrits permettent de reconstituer des musiques arabopersanes proches de celles que Matteo, Niccolò puis Marco Polo ont pu entendre lors de leurs voyages.   Samedi 7 sept. / 18h00 Eschau/ Église Saint-Trophime La Fonte Musica (I) Metamorfosi Trecento Metamorfosi Trecento est une exploration au cœur des mythes et de la polyphonie de la fin du Moyen Âge. Les mythes anciens, au premier rang desquels Les Métamorphoses d’Ovide, sont notamment très présentsdans le répertoire de l’Ars Nova. Le CD Metamorfosi Trecento a reçu le Diapason d’Or en mars 2017.   Dimanche 8 sept. / 17h00 Marmoutier /Église Saint-Martin Ordo Virtutum (D) Cluny et Citeaux, extase et ascèse La Bourgogne du 12e siècle voit l’éclosion de deux ordres issus de la règle de saint Benoît : l’ordre des clunisiens et celui des cisterciens. Ces derniers voient leurs voisins de Cluny comme des frères décadents, tandis qu’aux yeux des clunisiens, les frères de Cîteaux sont des « donneurs de leçon ». Le chant grégorien, n’échappe pas à ce clivage. 3e Week-end Vendredi 13 sept. / 20h30 Rosheim / Église Saints-Pierre-et-Paul Cum Jubilo (F) Amoureuses Au Moyen Âge, nombreuses sont les femmes dont l’oeuvre reflète l’émerveillement amoureux. L’abbesse Hildegarde, la Reine de France Radegonde, Héloïse l’amoureuse d’Abélard, l’écrivaine Christine de Pizan et bien des « trobairitz » (compositrices d’expression occitane) expriment avec force et sensualité l’amour, sacré ou profane.   Samedi 14 sept. / 20h30 Haguenau / Église Saint-Georges Canticum Novum (F) Albassama invoque le Merveilleux par le prisme des miracles mariaux des Cantigas de Santa Maria, une oeuvre qui nous plonge dans l’Espagne des trois cultures, à l’époque du roi de Castille Alfonso el Sabio (1221-1284). Quelques mélodies séfarades et chants de troubadours accompagnent ces Cantigas.   Dimanche 15 sept. / 17h00 Sigolsheim / Église Saints-Pierre-et-Paul Trio Mediæval (N) Aquilonis Comme l’Aquilon, ce vent qui souffle du Nord vers le Sud, Aquilonis nous embarque en Islande pour l’Italie en passant par l’Angleterre et la Norvège. Ce périple est porté par des extraits de l’Office de saint Thorlak (patron d’Islande), des hymnes et chants populaires norvégiens, des carols anglais, et des laudes italiennes.   4ème Week-end Samedi 21 sept. / 18h00 Metz / Église St-Pierre-aux-Nonnains Ars Choralis Coeln (D) En collaboration avec l’Arsenal – Cité musicale de Metz Ay, Santa Maria ! Miracles mariaux Au 13e siècle, sous le règne du roi castillan Alfonso X El Sabio (1221-1284), a été constituée la plus grande collection de poèmes ibériques mis en musique : les Cantigas de Santa Maria. La Vierge y intervient comme une fée, accourant au secours des humains en danger. Le programme est complété par des chants du Llibre Vermell de Montserrat.   Dimanche 22 sept. / 17h00 Saint-Dié-des-Vosges / Église Notre-Dame-de-Galilée Alla Francesca (F) avec la classe de chant polyphonique et la Maîtrise du conservatoire de Strasbourg Bestiaire médiéval La société médiévale est curieuse de l’animal. Les représentations d’animaux prolifèrent dans les manuscrits, les églises, dans l’architecture civile et sur les monuments funéraires. Elles ont aussi nourri l’imaginaire des musiciens. Brigitte Lesnes a conçu un parcours de musiques des 13e et 14e siècles sur cette thématique “animale”. Conception graphique helene.kah@wanadoo.fr   DÉPLACEMENT en bus au départ de STRASBOURG vers GUEBWILLER, METZ et SAINT-DIÉ : Possibilité d’acheminement en bus vers les lieux de concert éloignés, réservée aux détenteurs de billet. Pour plus de détails consultez le site ou la brochure du festival. Réservation indispensable par téléphone au 03 90 41 02 02 ou par courriel : accueil@voix-romane.com. (Pour Metz, le déplacement comprend une visite guidée de la ville et un temps libre). Renseignements et billetterie Tarifs et Achat des billets en ligne sur le site Internet : www.voix-romane.com Caisse du soir : ouverte une heure avant le début du concert. Paiement par chèque ou espèces uniquement. Tarifs Plein tarif : 19 € - Tarif réduit : 16 € Tarif Jeune : 6 € Abonnement Passion : 110 € 11 concerts (10 € par concert) Abonnement Découverte 6 : 72 € 6 concerts au choix (12 € par concert) Abonnement Découverte 3 : 39 € 3 concerts au choix (13 € par concert) Le tarif réduit est appliqué pour les places prises en supplément des abonnements.  Les plaquettes complètes du Festival sont disponibles auprès des Offices de Tourisme les plus proches des lieux de concert   ** Festival Voix et Route Romane - 6 rue Jean-Frédéric Oberlin, F- 67000 Strasbourg Mail : accueil@voix-romane.com - Tél : 03 90 41 02 02 ** Voir aussi : www.route-romane-alsace.fr  (120 sites répertoriés)

Du 30 août au 22 septembre : le Festival "Voix et route romane" fait son retour en Alsace. Un Festival qui vous invite à plonger dans les musiques du moyen-âge le temps de 4 week-end.   ** 1er Week-end :   Vendredi 30 août / 20h30 Strasbourg / Église Saint-Étienne Le Miroir de musique (CH) Ce programme célèbre l’étonnement amoureux dans les chansons de deux générations de compositeurs bourguignons du 15e siècle : Senleches, Dufay, Binchois, van Ghizeghem… La poésie courtoise de l’époque explore le lyrisme amoureux dans lequel l’amant exprime son émerveillement.   Samedi 31 août / 18h00 Ottmarsheim /Église Sts-Pierre-et-Paul Mora Vocis (F) - Miracula Mulierum Mora Vocis met à l’honneur les compositrices lesplus inspirantes du Moyen Âge : Kassia de Constantinople, Hildegard von Bingen, Herrade de Landsberg, Hadewijch (Edwige) d’Anvers, Brigitte de Suède… Les chanteuses de Mora Vocis se spacialisent, déambulent et créent un espace poétique adapté à chaque lieu, à chaque acoustique.   Dimanche 1er sept. / 17h00 Surbourg/ Église Saint-Arbogast Peregrina (CH) Miracula / Musiques pour saint Nicolas Saint Nicolas a de tous temps joui d’une formidable popularité. Les miracles qui lui sont attribués sont nombreux. Jacques de Voragine en relate une dizaine dans sa Légende Dorée. Il a naturellement inspiré une grande production musicale entre le 12e et le 15e siècle dont l’Ensemble Peregrina présente un florilège   ** 2e Week-end Vendredi 6 sept. / 20h30 Guebwiller /Les Dominicains de Haute-Alsace Hesam Naseri et l’Ensemble Novak (Iran) - Mélodies persanes Hesam Naseri propose un programme basé sur l’oeuvre de Safi al-Din al-Urmani (1216-1294), savant et auteur de traités qui posent les fondements de la théorie musicale persane. Ses écrits permettent de reconstituer des musiques arabopersanes proches de celles que Matteo, Niccolò puis Marco Polo ont pu entendre lors de leurs voyages.   Samedi 7 sept. / 18h00 Eschau/ Église Saint-Trophime La Fonte Musica (I) Metamorfosi Trecento Metamorfosi Trecento est une exploration au cœur des mythes et de la polyphonie de la fin du Moyen Âge. Les mythes anciens, au premier rang desquels Les Métamorphoses d’Ovide, sont notamment très présentsdans le répertoire de l’Ars Nova. Le CD Metamorfosi Trecento a reçu le Diapason d’Or en mars 2017.   Dimanche 8 sept. / 17h00 Marmoutier /Église Saint-Martin Ordo Virtutum (D) Cluny et Citeaux, extase et ascèse La Bourgogne du 12e siècle voit l’éclosion de deux ordres issus de la règle de saint Benoît : l’ordre des clunisiens et celui des cisterciens. Ces derniers voient leurs voisins de Cluny comme des frères décadents, tandis qu’aux yeux des clunisiens, les frères de Cîteaux sont des « donneurs de leçon ». Le chant grégorien, n’échappe pas à ce clivage. 3e Week-end Vendredi 13 sept. / 20h30 Rosheim / Église Saints-Pierre-et-Paul Cum Jubilo (F) Amoureuses Au Moyen Âge, nombreuses sont les femmes dont l’oeuvre reflète l’émerveillement amoureux. L’abbesse Hildegarde, la Reine de France Radegonde, Héloïse l’amoureuse d’Abélard, l’écrivaine Christine de Pizan et bien des « trobairitz » (compositrices d’expression occitane) expriment avec force et sensualité l’amour, sacré ou profane.   Samedi 14 sept. / 20h30 Haguenau / Église Saint-Georges Canticum Novum (F) Albassama invoque le Merveilleux par le prisme des miracles mariaux des Cantigas de Santa Maria, une oeuvre qui nous plonge dans l’Espagne des trois cultures, à l’époque du roi de Castille Alfonso el Sabio (1221-1284). Quelques mélodies séfarades et chants de troubadours accompagnent ces Cantigas.   Dimanche 15 sept. / 17h00 Sigolsheim / Église Saints-Pierre-et-Paul Trio Mediæval (N) Aquilonis Comme l’Aquilon, ce vent qui souffle du Nord vers le Sud, Aquilonis nous embarque en Islande pour l’Italie en passant par l’Angleterre et la Norvège. Ce périple est porté par des extraits de l’Office de saint Thorlak (patron d’Islande), des hymnes et chants populaires norvégiens, des carols anglais, et des laudes italiennes.   4ème Week-end Samedi 21 sept. / 18h00 Metz / Église St-Pierre-aux-Nonnains Ars Choralis Coeln (D) En collaboration avec l’Arsenal – Cité musicale de Metz Ay, Santa Maria ! Miracles mariaux Au 13e siècle, sous le règne du roi castillan Alfonso X El Sabio (1221-1284), a été constituée la plus grande collection de poèmes ibériques mis en musique : les Cantigas de Santa Maria. La Vierge y intervient comme une fée, accourant au secours des humains en danger. Le programme est complété par des chants du Llibre Vermell de Montserrat.   Dimanche 22 sept. / 17h00 Saint-Dié-des-Vosges / Église Notre-Dame-de-Galilée Alla Francesca (F) avec la classe de chant polyphonique et la Maîtrise du conservatoire de Strasbourg Bestiaire médiéval La société médiévale est curieuse de l’animal. Les représentations d’animaux prolifèrent dans les manuscrits, les églises, dans l’architecture civile et sur les monuments funéraires. Elles ont aussi nourri l’imaginaire des musiciens. Brigitte Lesnes a conçu un parcours de musiques des 13e et 14e siècles sur cette thématique “animale”. Conception graphique helene.kah@wanadoo.fr   DÉPLACEMENT en bus au départ de STRASBOURG vers GUEBWILLER, METZ et SAINT-DIÉ : Possibilité d’acheminement en bus vers les lieux de concert éloignés, réservée aux détenteurs de billet. Pour plus de détails consultez le site ou la brochure du festival. Réservation indispensable par téléphone au 03 90 41 02 02 ou par courriel : accueil@voix-romane.com. (Pour Metz, le déplacement comprend une visite guidée de la ville et un temps libre). Renseignements et billetterie Tarifs et Achat des billets en ligne sur le site Internet : www.voix-romane.com Caisse du soir : ouverte une heure avant le début du concert. Paiement par chèque ou espèces uniquement. Tarifs Plein tarif : 19 € - Tarif réduit : 16 € Tarif Jeune : 6 € Abonnement Passion : 110 € 11 concerts (10 € par concert) Abonnement Découverte 6 : 72 € 6 concerts au choix (12 € par concert) Abonnement Découverte 3 : 39 € 3 concerts au choix (13 € par concert) Le tarif réduit est appliqué pour les places prises en supplément des abonnements.  Les plaquettes complètes du Festival sont disponibles auprès des Offices de Tourisme les plus proches des lieux de concert   ** Festival Voix et Route Romane - 6 rue Jean-Frédéric Oberlin, F- 67000 Strasbourg Mail : accueil@voix-romane.com - Tél : 03 90 41 02 02 ** Voir aussi : www.route-romane-alsace.fr  (120 sites répertoriés)
21 septembre 2019

Gym’Après Cancer – Weyersheim

A partir du lundi 16 septembre : Gym’Après Cancer, à l’Espace W – Weyersheim (rue des Prés). La Fédération Française EPGV (Education Physique et de Gymnastique Volontaire) propose le programme Gym’Après Cancer adapté aux personnes atteintes de cancer. Ce programme passerelle vise à l’amélioration de la condition physique et de la qualité de vie des personnes en soins. Des séances proposées - de septembre à juin - le lundi de 10h à 11h et  le mercredi de 11h à  midi (à l’Espace W) + des séances proposées en extérieur (marches, ateliers,..) Avec Intissar WERLE, éducatrice sportive EPGV (contact : 06 74 40 85 43) Le programme GYM APRES CANCER est entièrement gratuit pour les participants, sous condition de présenter un certificat médical délivré par l’oncologue ou le médecin traitant. Organisateur de l’action : Association Multisports Evasion à Weyersheim, en collaboration avec la Fédération Française EPGV (Education Physique et de Gymnastique Volontaire) et avec le soutien de la région et de la CARSAT. RENSEIGNEMENTS : www.sport-sante.fr  ou par téléphone 06 74 40 85 43

A partir du lundi 16 septembre : Gym’Après Cancer, à l’Espace W – Weyersheim (rue des Prés). La Fédération Française EPGV (Education Physique et de Gymnastique Volontaire) propose le programme Gym’Après Cancer adapté aux personnes atteintes de cancer. Ce programme passerelle vise à l’amélioration de la condition physique et de la qualité de vie des personnes en soins. Des séances proposées - de septembre à juin - le lundi de 10h à 11h et  le mercredi de 11h à  midi (à l’Espace W) + des séances proposées en extérieur (marches, ateliers,..) Avec Intissar WERLE, éducatrice sportive EPGV (contact : 06 74 40 85 43) Le programme GYM APRES CANCER est entièrement gratuit pour les participants, sous condition de présenter un certificat médical délivré par l’oncologue ou le médecin traitant. Organisateur de l’action : Association Multisports Evasion à Weyersheim, en collaboration avec la Fédération Française EPGV (Education Physique et de Gymnastique Volontaire) et avec le soutien de la région et de la CARSAT. RENSEIGNEMENTS : www.sport-sante.fr  ou par téléphone 06 74 40 85 43
21 septembre 2019

Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg  (FEFFS) - Strasbourg

Du 13 au 22 septembre, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg donne rendez-vous aux amateurs du genre, avec 68 longs-métrages annoncés sur une semaine.   Dans les salles et hors les murs, la douzième édition du FEFFS multiplie les rendez-vous de choix pour célébrer le « fantastique ». Avec 68 longs-métrages annoncés sur une semaine, le festival continue sa progression : 46 nouvelles productions - 11 en compétition fantastique, 10 en crossover, 8 en midnight, 7 en catégorie animation, huit en séance spéciale et l’ouverture et la clôture -, auxquelles il faut ajouter les 22 films de nos rétrospectives", compte Daniel Cohen. Le FEFFS laisse également une belle place aux courts-métrages, faut-il noter, puisqu’une vingtaine d’œuvres seront présentées cette année. Séance surprise pour les fans d'épouvante et oiseaux tueurs au musée zoologique ! C'est la surprise du chef: comme chaque année, le FEFFS organise des séances exceptionnelles à travers la ville, et les deux propositions retenues pour cette douzième édition ont de quoi donner le frisson. Pour tout savoir, c'est par ici ! En section fantastique, on retiendra le thriller Come to Daddy , d’Ant Timpson, où Elijah Wood confirme une fois encore son appétence pour le cinéma déviant et indépendant, et le nouveau long-métrage d’un ancien président de jury du FEFFS, Lucky McKee , qui s’emploie cette fois à explorer les recoins obscurs des rapports familiaux contemporains. Lucky McKee sera présent à Strasbourg pour présenter Kindred Spirits les 19 et 20 septembre. Enfin, on surveillera Furie , du Français Olivier Abbou, qui s’empare du sujet délicat du squat et de l’enfer administratif hexagonal le temps d’un home invasion cauchemardesque… Tiré d’une histoire vraie.   Pour les adeptes d’œuvres plus extrêmes, la section « midnight » abrite son lot de pépites. En vrac, un tueur en série dans un parc aquatique avec Aquaslash , du Canadien Renaud Gauthier, un Matrix sous acide avec Jesus shows you the way to the highway , un prêtre qui filme de faux exorcismes pour la télé confronté à un vrai cas de possession avec The Cleansing hour et, surtout, une cohabitation compliquée dans une piscine désaffectée entre un homme… et un crocodile, dans The Pool , du Thaïlandais Ping Lumprapleng.    Des invités exceptionnels.- Bien sûr, tous les regards seront tournés vers le réalisateur américain Robert Rodriguez (notre article) qui sera à Strasbourg le premier week-end du festival (master-class le 14 à 16h). Mais il faudra aussi compter avec la présence de Fabrice du Welz  : le réalisateur de Calvaire et Vinyan présentera son nouveau film, Adoration , le 18 septembre à 22h15 au Star Saint-Exupéry, et son documentaire Des cowboys et des Indiens : le cinéma de Patard et Aubier, le 18 à 15h45, toujours au Star Saint-Exupéry. Il n’est d’ailleurs pas exclu que Patard et Aubier, membres du jury du FEFFS cette année, soient dans la salle pour partager le temps de parole avec le réalisateur. À noter, également, la présence de Jan Kounen  : le réalisateur de Dobermann et Blueberry sera l’invité d’honneur du corner VR et numérique, au Shadok, pour présenter son expérience de réalité virtuelle Ayahuasca : Kosmik Journey. Une master class est prévue en sa compagnie, au Shadok, le 21 septembre à 16h. Côté rétrospectives.- Incontournable, la rétrospective dédiée à Robert Rodriguez sera l’occasion de déguster sur grand écran, surtout, les énormes Desperado et Une Nuit en enfer. Le 40e anniversaire d’ Alien, le huitième passagera de son côté inspiré, outre une exposition dédiée à Giger à l’Aedaen Galerie, une rétrospective entière dédiée aux «   Parasites  ». Le film de Ridley Scott y sera évidemment projeté dans sa version remastérisée (le 14 à 20h), mais on redécouvrira aussi quelques énormes classiques du cinéma paranoïaque comme L’invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel, 1956) son remake majeur L’invasion des profanateurs (Philip Kaufman, 1978) ou The Thing(John Carpenter, 1982). Enfin, un hommage à Mario Bava invoquera à l’écran La Ruée des vikings , Les trois visages de la peur et Six femmes pour l’assassin , tandis que la thématique « Sex and Subtrafuge : the erotic thriller », sera l’occasion de revoir, notamment, Les yeux de Laura Mars (Irvin Keshner, 1978), Body Double (Brian de Palma, 1984) ou In the cut (Jane Campion, 2003). Hors concours, la nuit excentrique alignera le 21 septembre des « chefs-d’œuvre » du Z comme Ninja Terminator , Slips en vadrouille et Les maîtres de l’univers. Kitsch et culte !   La Zombie Walk se tiendra bien le samedi 14 septembre, avec un départ prévu à 15h place Kléber. Dès 14h, il sera possible de s’y faire maquiller et d’élire Miss et Mister Zombie. Blade Runner à la cathédrale.- C’est officiel, c’est le classique de la science-fiction Blade Runner qui sera projeté cette année, le 18 septembre, au pied de la cathédrale de Strasbourg ! La projection démarrera à 20h30, ouverture du site deux heures plus tôt. Le classique de Ridley Scott devrait attirer les foules, d’autant que ce sera l’occasion de revoir l’incroyable performance d’acteur de Rutger Hauer, et notamment sa scène finale, culte. Hommage aux musiques de films.- Désormais habitué du festival, le No Limit Orchestra réinterprétera des musiques de films (Alien, Jaws, Jurassic Park) le dimanche 15 septembre à 15h30 à l’église Saint-Pierre le vieux. Billetterie (12 euros) sur www.billetweb.fr à partir du 1er   septembre. Frisson au musée alsacien.- La Grüselnacht est reconduite cette année encore au musée alsacien, le mardi 17 septembre. Cette année, le spectacle parlera d’un mystérieux « rituel » et d’une poupée maléfique. Trois séances sont prévues, à 19h30, 21h et 22h30. Les jeux vidéo et la VR au Shadok.- Compétition de jeux indépendants, espace retrogaming, zone réalité virtuelle… Il y aura cette année encore pas mal de rendez-vous également du côté du Shadok, à l’occasion du FEFFS. Au registre des temps forts, outre la venue de Jan Kounen, on note le concert de Philip Pentacle le 14 septembre à 21h, une table ronde sur le cinéma en VR le 15 à 16h et une autre sur l’avenir des open-worlds le 19 à 19h30. Pour les plus accros, un marathon «speedrun» (où il s’agit de finir un jeu le plus vite possible) est annoncé le 20 septembre à partir de 21h, et une insolite performance « Game Jockey » mêlera game design et disc-jockey le 21 de 10h à 15h30 et le 22 de 10h à 18h.

Du 13 au 22 septembre, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg donne rendez-vous aux amateurs du genre, avec 68 longs-métrages annoncés sur une semaine.   Dans les salles et hors les murs, la douzième édition du FEFFS multiplie les rendez-vous de choix pour célébrer le « fantastique ». Avec 68 longs-métrages annoncés sur une semaine, le festival continue sa progression : 46 nouvelles productions - 11 en compétition fantastique, 10 en crossover, 8 en midnight, 7 en catégorie animation, huit en séance spéciale et l’ouverture et la clôture -, auxquelles il faut ajouter les 22 films de nos rétrospectives", compte Daniel Cohen. Le FEFFS laisse également une belle place aux courts-métrages, faut-il noter, puisqu’une vingtaine d’œuvres seront présentées cette année. Séance surprise pour les fans d'épouvante et oiseaux tueurs au musée zoologique ! C'est la surprise du chef: comme chaque année, le FEFFS organise des séances exceptionnelles à travers la ville, et les deux propositions retenues pour cette douzième édition ont de quoi donner le frisson. Pour tout savoir, c'est par ici ! En section fantastique, on retiendra le thriller Come to Daddy , d’Ant Timpson, où Elijah Wood confirme une fois encore son appétence pour le cinéma déviant et indépendant, et le nouveau long-métrage d’un ancien président de jury du FEFFS, Lucky McKee , qui s’emploie cette fois à explorer les recoins obscurs des rapports familiaux contemporains. Lucky McKee sera présent à Strasbourg pour présenter Kindred Spirits les 19 et 20 septembre. Enfin, on surveillera Furie , du Français Olivier Abbou, qui s’empare du sujet délicat du squat et de l’enfer administratif hexagonal le temps d’un home invasion cauchemardesque… Tiré d’une histoire vraie.   Pour les adeptes d’œuvres plus extrêmes, la section « midnight » abrite son lot de pépites. En vrac, un tueur en série dans un parc aquatique avec Aquaslash , du Canadien Renaud Gauthier, un Matrix sous acide avec Jesus shows you the way to the highway , un prêtre qui filme de faux exorcismes pour la télé confronté à un vrai cas de possession avec The Cleansing hour et, surtout, une cohabitation compliquée dans une piscine désaffectée entre un homme… et un crocodile, dans The Pool , du Thaïlandais Ping Lumprapleng.    Des invités exceptionnels.- Bien sûr, tous les regards seront tournés vers le réalisateur américain Robert Rodriguez (notre article) qui sera à Strasbourg le premier week-end du festival (master-class le 14 à 16h). Mais il faudra aussi compter avec la présence de Fabrice du Welz  : le réalisateur de Calvaire et Vinyan présentera son nouveau film, Adoration , le 18 septembre à 22h15 au Star Saint-Exupéry, et son documentaire Des cowboys et des Indiens : le cinéma de Patard et Aubier, le 18 à 15h45, toujours au Star Saint-Exupéry. Il n’est d’ailleurs pas exclu que Patard et Aubier, membres du jury du FEFFS cette année, soient dans la salle pour partager le temps de parole avec le réalisateur. À noter, également, la présence de Jan Kounen  : le réalisateur de Dobermann et Blueberry sera l’invité d’honneur du corner VR et numérique, au Shadok, pour présenter son expérience de réalité virtuelle Ayahuasca : Kosmik Journey. Une master class est prévue en sa compagnie, au Shadok, le 21 septembre à 16h. Côté rétrospectives.- Incontournable, la rétrospective dédiée à Robert Rodriguez sera l’occasion de déguster sur grand écran, surtout, les énormes Desperado et Une Nuit en enfer. Le 40e anniversaire d’ Alien, le huitième passagera de son côté inspiré, outre une exposition dédiée à Giger à l’Aedaen Galerie, une rétrospective entière dédiée aux «   Parasites  ». Le film de Ridley Scott y sera évidemment projeté dans sa version remastérisée (le 14 à 20h), mais on redécouvrira aussi quelques énormes classiques du cinéma paranoïaque comme L’invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel, 1956) son remake majeur L’invasion des profanateurs (Philip Kaufman, 1978) ou The Thing(John Carpenter, 1982). Enfin, un hommage à Mario Bava invoquera à l’écran La Ruée des vikings , Les trois visages de la peur et Six femmes pour l’assassin , tandis que la thématique « Sex and Subtrafuge : the erotic thriller », sera l’occasion de revoir, notamment, Les yeux de Laura Mars (Irvin Keshner, 1978), Body Double (Brian de Palma, 1984) ou In the cut (Jane Campion, 2003). Hors concours, la nuit excentrique alignera le 21 septembre des « chefs-d’œuvre » du Z comme Ninja Terminator , Slips en vadrouille et Les maîtres de l’univers. Kitsch et culte !   La Zombie Walk se tiendra bien le samedi 14 septembre, avec un départ prévu à 15h place Kléber. Dès 14h, il sera possible de s’y faire maquiller et d’élire Miss et Mister Zombie. Blade Runner à la cathédrale.- C’est officiel, c’est le classique de la science-fiction Blade Runner qui sera projeté cette année, le 18 septembre, au pied de la cathédrale de Strasbourg ! La projection démarrera à 20h30, ouverture du site deux heures plus tôt. Le classique de Ridley Scott devrait attirer les foules, d’autant que ce sera l’occasion de revoir l’incroyable performance d’acteur de Rutger Hauer, et notamment sa scène finale, culte. Hommage aux musiques de films.- Désormais habitué du festival, le No Limit Orchestra réinterprétera des musiques de films (Alien, Jaws, Jurassic Park) le dimanche 15 septembre à 15h30 à l’église Saint-Pierre le vieux. Billetterie (12 euros) sur www.billetweb.fr à partir du 1er   septembre. Frisson au musée alsacien.- La Grüselnacht est reconduite cette année encore au musée alsacien, le mardi 17 septembre. Cette année, le spectacle parlera d’un mystérieux « rituel » et d’une poupée maléfique. Trois séances sont prévues, à 19h30, 21h et 22h30. Les jeux vidéo et la VR au Shadok.- Compétition de jeux indépendants, espace retrogaming, zone réalité virtuelle… Il y aura cette année encore pas mal de rendez-vous également du côté du Shadok, à l’occasion du FEFFS. Au registre des temps forts, outre la venue de Jan Kounen, on note le concert de Philip Pentacle le 14 septembre à 21h, une table ronde sur le cinéma en VR le 15 à 16h et une autre sur l’avenir des open-worlds le 19 à 19h30. Pour les plus accros, un marathon «speedrun» (où il s’agit de finir un jeu le plus vite possible) est annoncé le 20 septembre à partir de 21h, et une insolite performance « Game Jockey » mêlera game design et disc-jockey le 21 de 10h à 15h30 et le 22 de 10h à 18h.
21 septembre 2019