Didier Barbelivien

Didier Barbelivien, né le à Paris , est un auteur-compositeur-interprète français.

Carrière

Didier Barbelivien est élevé au Congo où son père fait de l'import-export de bestiaux, avant d'arriver en France à six ans.

Il a tout juste 16 ans lorsqu’il commence à écrire de nombreuses chansons ; certains de ses textes feront l’objet d’adaptations de chansons à succès, comme Méditerranéenne qui est une reprise de la chanson L'Italiano de Toto Cutugno[réf. nécessaire].

En 1978, il écrit la chanson Il y aura toujours des violons, (composée par Gérard Stern) pour Joël Prévost, représentant la France au Concours Eurovision de la chanson se déroulant à Paris. Prévost se classa troisième sur vingt pays.

Didier Barbelivien connaît le succès comme chanteur, d’abord en solo dès les années 1980 avec Elle, qui devient la 19e meilleure vente de l'année 1980 en France, puis en duo en 1990 avec Félix Gray, avec notamment les chansons À toutes les filles (reprise de la version de Julio Iglesias et Willie Nelson de To all the girls I've loved before) et Il faut laisser le temps au temps qui occuperont la première place du Top 50,. En 1993, Didier Barbelivien surprend son public en revenant sur le devant de la scène avec une fresque historique Vendée 93, inspirée du roman de Victor Hugo Quatre-vingt-treize. La chanson Les mariés de Vendée, interprétée avec Anaïs est encore aujourd’hui l’un de ses plus grands succès.

Lire plus

Top Titres

Elle
A toutes les filles
Elsa
Et Tu danses Avec Lui
Jean de France
Elle M'Oublie
Petite Fille Du Soleil
Là Où Je T'Aime
L'Adieu
Michèle

Top Albums

Atelier d'Artistes
Le meilleur de Didier Barbelivien : Chante
Mes Préférences
23 titres